Menu

Maneval de retour sur France Inter !

Maneval de retour sur France Inter !

Nous avions réalisé son portrait en début d’année. Posé dans sa fermette à Fontaine-les-Coteaux, l’ancien directeur des programmes d’Arte, et animateur culte sur Europe 1, est de retour sur France Inter, à la tête d’une émission musicale.

A 60 ans passés, Alain Maneval reste une figure des médias. Au milieu des années 1970, il affûte déjà ses cordes vocales dans l’agitation des radios libres. Très vite, il prend en charge les relations publiques d’artistes prestigieux, et pas des moindres : Pink Floyd, Téléphone, Lou Reed, Iggy Pop, Higelin…

En 1978, il déboule sur Europe 1 pour animer « Po-Go », rendez-vous musical ambitieux devenu mythique.
Avec la même intensité, de 1982 à 1984, il bascule sur TF1 avec « Mégahertz », et reçoit les rappeurs du Bronx, les artistes du graff’ américain.

En 1990, il crée 2M, première chaîne de télévision marocaine à péage. Deux ans plus tard, il devient directeur des programmes d’Arte et contribue aux premiers pas hertziens de la chaîne franco-allemande.

En 2009, c’est le retour à la radio, le temps d’un été, sur France Inter, avec une émission musicale : «Bon esprit». Carton plein. Suivi, en 2012, de Vivre en positif, un documentaire qu’il réalise et qui sera diffusé sur Arte et sur LCP.
Depuis le 30 août, les samedis et dimanches à minuit, Maneval reprend les rênes de son émission phare sur Inter, avec la volonté d’éclairer le paysage musical au travers d’invités prestigieux et d’une programmation choisie. Sans pour autant quitter Fontaine-les-Coteaux et les animaux de sa ferme : «La proximité de Vendôme et la liaison TGV avec Paris me permettent de continuer à travailler.»

Et des projets, le bonhomme n’en manque pas. Des concerts « à la ferme », un autre documentaire en cours, un livre à paraître, et surtout «faire du direct, ouvert aux jeunes artistes, dans un mélange des genres et l’air du temps, avec une programmation personnelle». Bon esprit.

Jean-Michel Véry

Jean-Michel Véry

Journaliste à Politis, à Europe 1, au Petit Vendomois, rédacteur "tourisme" à Néoplanète, pigiste au Figaro et à l'Optimun.


Related Articles

La VW comme passion

Pour replonger dans le temps des années 50, 60 et 70, pas si lointaines que cela, il existe un lieu

Editorial de février 2017 : La banque de demain ?

Un nouveau dispositif bancaire vient de voir le jour, ce qui décidera les clients à changer de banque aussi facilement

Le Verre comme passion

Gérard Torcheux installé dans son atelier à Poncé sur Loir depuis 1982, travaille ce matériau unique, le verre aux multiples

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

X