Menu

Ô32 : « Le parlement du peuple » s’installe à Lancé

Ô32 : « Le parlement du peuple » s’installe à Lancé

A Lancé, en avril dernier, on inaugurait un endroit pas comme les autres, le Ô32, un bar associatif. D’abord posé dans les murs de l’ancien café du village, il vient de faire peau neuve. L’occasion d’une belle fête pour les membres de l’association et les habitants. Le Petit Vendômois n’a pas manqué l’événement et a partagé le raisin et le houblon avec les nombreux invités. Reportage.

 

Le comptoir d’un café, c’est le parlement du peuple. C’est avec les mots de Balzac, portés par la voix de Yann Trimardeau, maire de Lancé et vice-président de la communauté d’agglomération Territoires vendômois, que se sont ouvertes les festivités, le 2 février, pour l’inauguration du nouveau local du Ô32, le café associatif porté par les Lancéens. Le député Maurice Leroy et nombre d’élus du territoire avaient fait le déplacement pour partager le verre de l’amitié et saluer l’initiative. Coup double pour l’élu de la 3e circonscription qui, sous l’impulsion espiègle de l’édile lancéen, a vu, à sa grande surprise mais non sans émotion, les quelque 200 invités lui entonner un «joyeux anniversaire» pour ses 59 printemps. Le député répondant du tac au tac à la gentille taquinerie du maire, rappelant que sa date d’anniversaire correspondait aussi à celle du Président Giscard d’Estaing, «sauf pour l’année…»

 

Malgré le vaste barnum installé à l’extérieur, la salle de 100 m2 semblait bien étriquée pour contenir la foule, joyeuse et bigarrée, venue découvrir les nouvelles installations : mobilier en bois recyclé, large comptoir, salle de jeux avec baby-foot pour les enfants, piano à disposition, sanitaires accessibles aux personnes à mobilité réduite et même planning de service pour les bénévoles sur écran plat… Pour Delphine, membre et bénévole de l’association «C Lancé Ô32» : «Depuis quinze jours, c’est la folie pour préparer l’inauguration. En ce qui concerne la rénovation, nous avons fait appel à un professionnel pour le gros œuvre, mais nous avons réalisé nous-mêmes toute la décoration intérieure.»

Une victoire sur la désertification

 

Pour sa part, Yann Trimardeau ne boudait pas sa satisfaction de voir aboutir ce projet, initié en 2014 lors d’un conseil municipal par son adjoint Grégory Fleury. «Nous avons tous besoin de ce café. Et ce café a besoin de vous !», scandait le maire, dans l’objectif de voir perdurer et grandir le Ô32. Et il n’a pas manqué de rappeler les 110 000 euros de travaux, dont 23% à la charge de la municipalité. Pour l’adjoint Grégory Fleury, le temps est à la perspective : «L’endroit se prête à de nombreuses manifestations, culturelles ou autres, après le succès de notre soirée basque ou des animations à la buvette du marché de Noël, nous envisageons d’autres temps forts, sous l’impulsion de Marianne Derennes, la nouvelle présidente de l’association.» Sans oublier de remercier chaleureusement Christophe Issenlor, l’ancien président de «C Lancé Ô32». Bon esprit.

 

Dans une commune rurale de 480 habitants, en déficit de commerces depuis quelque temps –à l’instar de nombreux villages–, l’ouverture du Ô32 fait figure d’événement. Avec pas moins de 120 adhérents, le pari de l’association est relevé haut la main. Une victoire collective des habitants sur la désertification de nos campagnes. Et qui bénéficie aussi aux communes alentour. «Dès le départ, j’ai adhéré au projet, poursuit Delphine. Je viens tenir le bar une fois par mois. On tourne chacun son tour et on y fait des rencontres. Des gens du village ou des environs, mais qu’on ne connaissait pas forcément.»

 

Passés les traditionnels discours déroulés par les élus, la nuit a pris une autre tournure, festive et musicale, à l’image de l’endroit. Le duo Paddy and Murphy a régalé la soirée au son de sa musique irlandaise, entre violon, guitare et bouzouki. Les bénévoles, eux, se pressaient au devant des invités pour offrir toasts et amuse-gueule. Une ambiance conviviale qui, en fin de soirée, a conduit naturellement Yann Trimardeau à se rapprocher du piano pour reprendre quelques titres du répertoire de Michel Delpech, accompagné par Daniel Deruytère. Une soirée sans fausses notes.

Ô32, 32, rue Saint-Martin, à Lancé. Mercredi de 18 h 30 à 20 h 30,
vendredi de 18 h 30 à 21 h 30 et samedi de 9 h 30 à 13 heures, avec dépôt de pain.

Jean-Michel Véry

Jean-Michel Véry

Journaliste à Politis, à Europe 1, au Petit Vendomois, rédacteur "tourisme" à Néoplanète, pigiste au Figaro et à l'Optimun.


Related Articles

1er octobre : les fleurs de la Fraternité !

À l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées, les Petits Frères des Pauvres lancent la 8ème édition des Fleurs

De la «Vitalité» à gagner pour la bonne cause

YvanJ réitère une performance comme il aime les faire. Un artiste généreux, dans sa vie de sculpteur comme dans sa

Gel sur la vigne vendômoise

Faisant suite à plusieurs nuits très froides en avril, le préfet de Loir et Cher, Yves le Breton, était en

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

X