Menu

Un peu de repos pour les carnassiers !!!

Un peu de repos pour les carnassiers !!!

Janvier annonce la fermeture de la pêche du brochet et du sandre. Avec les températures douces que nous connaissons en ce début d’année les brochets ne vont pas tarder à se rassembler pour frayer. C’est donc le moment de les laisser tranquillement se reproduire. Profitons en pour réviser le matériel, faire l’inventaire de la boite à leurres ou changer fils et tresses sur les moulinets afin que tout soit prêt pour le 1er mai.

Pensez également à préparer le matériel truite car l’ouverture du 12 mars approche.
Si le carnassier ferme, la pêche, du poisson blanc elle demeure autorisée toute l’année alors pourquoi ne pas profiter d’une journée d’hiver ensoleillée pour pratiquer une pêche au coup. Malgré les eaux basses de ce début d’année, la blanchaille s’est regroupée et sa pêche peut réserver de belles surprises. La majorité des cyprinidés reste actif durant cette période : gardons, brèmes et chevaines répondront facilement sur un coup amorcé sans oublier cette pêche ludique qu’est celle de l’ablette en période froide ! Nul besoin d’un matériel coûteux, une simple canne de deux à trois mètres permettra de réaliser de jolies fritures du petit poisson argenté, la plupart des pêcheurs la traqueront au pinkie mais pourquoi ne pas retourner aux fondamentaux en essayant la pate : une pêche ancienne toujours rentable, il suffit d’un jaune d’œuf, d’un peu de farine et d’eau et bien mélanger le tout, et il n’y a plus qu’à se rendre au bord de l’eau. Enfin pour ceux qui auraient des fourmis dans les jambes, il reste la pêche de la perche au ver pratiquée à roder. Elle permettra de se réchauffer lors d’une journée froide et de réaliser de beaux paniers. Dernier rappel n’oubliez pas que pendant cette période de fermeture la pêche au vif au poisson mort ou artificiel, à la cuiller, aux leurres et à tout appât manié est interdite en deuxième catégorie piscicole. L’ouverture de la pêche en première catégorie permettra aux plus fervents amateurs de la pêche aux leurres de patienter jusqu’au mois de mai.

Les AAPPMA

En 2015, nous comptions 39 AAPPMA. Le manque de bénévoles a fait que nous sommes désormais passés à 33 AAPPMA dans le Loir-et-Cher. Tout d’abord quatre AAPPMA ont fait le choix de fusionner avec une AAPPMA voisine : Meusnes et Gièvres ont fusioné avec l’AAPPMA de Selles-sur-Cher, celle de Chatillon-sur-Cher a fusionné avec Noyers-sur-Cher et Savigny-sur-Braye a fusionné avec Sargé-sur-Braye. L’ AAPPMA de St Lubin en Vergonnois a, elle, été dissoute, son secteur sera repris par l’AAPPMA de Blois.

Enfin l’AAPPMA de Montoire, malgré deux assemblées générales, n’a pas trouvé de bénévoles motivés pour reprendre les rênes de l’AAPPMA, c’est pourquoi celle-ci a également été dissoute et son secteur rattaché à l’AAPPMA de Thoré-la-Rochette.
Cette dernière, devant le manque de bénévoles pour accomplir ses missions, organise une réunion publique le 12 février à 19h à la salle Marie de Luxembourg à Montoire. Le thème de cette réunion : Quel avenir pour la pêche associative de ce secteur ?
Tous les pêcheurs du secteur de Montoire et de Thoré-la-Rochette sont conviés à cette réunion décisive.

Nouveau parcours : Le plan d’eau de la Ferté Beauharnais

Depuis le 1er janvier, votre carte de pêche vous permet de pratiquer votre loisir sur le plan d’eau de la Ferté-Beauharnais. Propriété de la commune de la Ferté-Beauharnais, une convention de droit de pêche a été signée en fin d’année entre la mairie et la Fédération de Pêche du Loir-et-Cher.
Situé au cœur de la Grande Sologne, cet étang, bordé par le Beuvron, abrite de nombreux poissons blancs (carpes, gardons) et quelques carnassiers notamment des brochets. Les empoissonnements ont été réalisés par la Fédération de Pêche de Loir-et-Cher et par l’AAPPMA de Neung-sur-Beuvron.
Attention, ce site est également peuplé d’écrevisses de Louisiane, espèce susceptible de créer des déséquilibres biologiques. Cette espèce est pêchable au moyen de balances à écrevisses. Toute remise à l’eau est interdite. Le transport des écrevisses vivantes est également strictement interdit. Vous devrez donc, si vous souhaitez les consommer, les châtrer avant de les transporter.

Ce nouveau parcours de pêche vous permettra de passer un bon moment entre amis ou en famille au bord de l’eau. Des équipements tels que parking et table de pique-nique sont à votre disposition.

Les gagnants sont …
Jeudi 21 janvier, le jury, composé de Katia Dufour, imprimerie ISF, Julien Prosper, Union Regionale Centre Poitou Charentes et Serge Savineaux, président de la Fédération de Pêche du Loir-et-Cher, a examiné les 27 photographies reçues et déterminé les vainqueurs.
Le nom des trois gagnants de notre concours photos 2015 sont :
1er prix : Clément Arnoult
(1/2 journée de Guidage Pêche avec le guide (41) de votre choix)
2e prix : Jimmy Juttier
(1 carte de pêche interfédérale)
3e prix : Nicolas Aubry
(1 carte de pêche majeure)
La remise des prix devrait avoir lieu le jour de l’assemblée générale de la Fédération de Pêche le 18 mars.

Le Xénope lisse, une espèce exotique envahissante

Vous avez déjà observé cette espèce? N’hésitez pas à participer et à nous faire remonter vos observations !
Le Xénope lisse, nommé également Xenope du Cap est, tout comme la grenouille taureau, une espèce dite exotique envahissante.
Originaire d’Afrique du Sud, le Xénope lisse est un des amphibiens les plus utilisé en laboratoire où il sert de « matériel biologique » à des fins médicales. Des élevages ont ainsi vu le jour un peu partout dans le monde.
En France, il se serait échappé de son milieu d’élevage dans les années 1980-90. Les premiers individus ont été repérés en 1998 dans la nature dans le département des Deux –Sèvres.

Il affectionne les milieux stagnants plus ou moins turbides (mares, trous d’eau boueux, étangs), mais aussi les ruisseaux, rivières et canaux.
Les impacts de cette espèce sont nombreux : prédation des œufs des autres amphibiens, consommation des larves et adultes d’amphibiens, de poissons et insectes, impact sur les écosystèmes, impacts sanitaires (transmission de pathologie aux autres amphibiens)…
Sa progression dans le milieu naturel est rapide, estimée à environ 1 km/an en zone bocagère, lui permettant une colonisation très importante. Jusqu’à plus de 1 000 individus peuvent ainsi être capturés sur une seule mare.

A ce jour, le Xenope lisse n’est pas présent en Loir-et-Cher (signalé en Maine-et-Loire, tout proche). Cependant, la vigilance est de mise et tout signalement précoce de l’espèce peut permettre la mise en œuvre rapide de moyens de luttes.
Attention, la détermination des amphibiens peut être délicate pour un non initié : ne détruisez pas vous-même les individus. Préférez une description avec photos et signalez- nous votre observation !

Fédération de Pêche du Loir-et-Cher
11, rue Robert Nau 41000 BLOIS
02.54.90.25.60
07.71.28.09.40
www.fedepeche41.com


Related Articles

USV BILLARD

Le Club de billard de Vendôme vient juste d’emménager en mars dans ses nouveaux locaux au Pôle Associatif faubourg Chartrain.

Concours de jeunes archers – Archer Club vendômois

L’Archer Club vendômois organise le 25 mars 2017, en après-midi, un «Concours Spécial Jeunes» du département. Ouvert à tous les

Championnats du monde de natation masters USV Natation

Du 15 au 20 août se tiendront à Budapest, en Hongrie, les 17e championnats du monde de natation «Masters» organisés

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

X